03/09/2006

Mon cahier vert... hier et aujourd'hui...

Mon cahier vert (2 octobre 2005)

 

Je l’ai enfin repris, et surtout, je l’ai ouvert…pour la première fois depuis des mois. Ce manuscrit commencé dans la douleur me perturbe beaucoup. J’en ai écrit chaque mot, il est un vrai morceau de moi et pourtant il m’effraie. Le relire sans larmes dans les yeux m’est impossible même si le temps a fait son œuvre, même si tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Malgré tout, aujourd’hui, je pense avoir le recul nécessaire pour le retravailler, le disséquer, le cloisonner en chapitres. En un mot, pour mettre un bout de ma vie à plat et l’offrir à ceux ou celles qui pourraient en avoir besoin.

 

Il me faudra du temps, du calme et de la solitude. Aussi du courage, de la rigueur, de la persévérance. Sans oublier des tas de mouchoirs… Avec tout cela, j’espère faire « quelque chose de bien ». Je me promets de tout écrire, d’exorciser ainsi ce sordide passé en le nommant, le contrôlant, le dénonçant ; d’aller loin, très loin, tout au bout de moi-même et pouvoir enfin, d’une plume assurée inscrire le point final.

 

J'ai écrit cela le 2 octobre 2005... Aujourd'hui, bien des mois après je me rends compte que ces moments que je tente d'enfuir sont encore trop vivaces. Il suffit de très peu pour faire ressortir la douleur et très curieusement c'est aujourd'hui que j'ai peur...bien plus que lorsque je pliais sous ses coups.

Je n'ai toujours pas fini de noircir mon cahier vert...

                             et je n'ai pas envie d'écrire ça maintenant...

 

 


21:50 Écrit par Syolann | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir syolann la lecture de douloureux souvenirs te fais prendre conscience à quel point aujourd'hui...tu es libre et bien.
bonne nuit et à bientôt

Écrit par : jojo | 03/09/2006

Ouvrir son cahier amène de la douleur, mais ouvrir le livre de sa vie amène aussi à se grandir, se rendre plus fort, plus dur... Je te le souhaite. Bises

Écrit par : jicé | 04/09/2006

Les commentaires sont fermés.